Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 00:18

Situé à 170 kms à l'est de Yangon, dans un site difficile d'accès à plus de 1000 mètres d'altitude, le rocher d'or est l'une des "7 merveilles du monde birman" et un des sites les plus sacrés du bouddhisme avec la pagode Shewdagon. Et effectivement cela se mérite !

Nous avons testé notre premier trajet en bus pour relier la gare routière de Yangon à celle de Kinmon. Nous avons voyagé dans un bus moderne de la compagnie Yoe Yoe Lay climatisé (heureusement on avait prévu les pulls en conséquence) avec en prime la vidéo (des feuilletons birmans qui faisaient bien rire nos compagnons de voyage). Autant vous dire que nous étions les seuls touristes à bord. 

Notre bus est le bleu avec des rennes et de la neige dessus. Il est parti 10 minutes plus tôt que l'heure prévue et a mis les 3 heures que nous avions estimées. Un sans faute !
Notre bus est le bleu avec des rennes et de la neige dessus. Il est parti 10 minutes plus tôt que l'heure prévue et a mis les 3 heures que nous avions estimées. Un sans faute !
Notre bus est le bleu avec des rennes et de la neige dessus. Il est parti 10 minutes plus tôt que l'heure prévue et a mis les 3 heures que nous avions estimées. Un sans faute !

Notre bus est le bleu avec des rennes et de la neige dessus. Il est parti 10 minutes plus tôt que l'heure prévue et a mis les 3 heures que nous avions estimées. Un sans faute !

Mais le plus dur restait à accomplir: monter dans un camion bus pour atteindre le sommet. Les camions (sorte de gros pick up équipé de bancs rudimentaires sans bâche) partent dès qu'ils sont pleins soit environ 50 personnes mais tout dépend de l'affluence: si on a décidé de vous caser à 6 par banc, quel que soit le gabarit des passagers, ça rentrera ! Pour s'installer, faut être rapide car les places sont chères...

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)

La route est très sinueuse et pentue et on est bringuebalé de droite et de gauche. Mais c'est une expérience . On fait vite connaissance avec les voisins soit rigolards, soit priants.

Le petit voisin de derrière qui nous a labouré le dos avec ses pieds

Le petit voisin de derrière qui nous a labouré le dos avec ses pieds

A l'arrivée des porteurs attendent les voyageurs et cela tombe bien car nous avons nos valises et notre hôtel est situé à 45 minutes de marche de cette esplanade (enfin c'est ce qu'on croyait).

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Version porte bébé curieux

Version porte bébé curieux

Pour un bouddhiste, venir à Kyaik-Hti-Yo est une étape essentielle de son itinéraire religieux. L'effort consenti lui vaut des bons points pour sa prochaine vie ainsi que l'indulgence et la gentillesse des puissants nats locaux. Mais nous n'avions pas imaginé qu'il y aurait autant de monde.

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)

Le rocher est précédé d'une immense esplanade carrelée couverte d'oratoires bouddhiques et de petits bâtiments où se retrouvent de nombreux pèlerins. Comme dans tous les lieux de pélerinage populaire l'intendance occupe une place importante. Mais là, ce sont des vrais campements qui s'organisent pour la journée et la nuit. C'est très animé avec des enfants qui courent, des gongs qui sonnent, des paroles qui sont diffusées à fort renfort de décibels.

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or) Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)

On finit par arriver au rocher d'or qui peut paraître décevant au premier coup d’œil. Pourtant il est bel et bien en équilibre à 1102 mètres d'altitude au dessus d'une falaise aujourd'hui "domptée" par un passage en contrebas. Doré à la feuille par les milliers de pèlerins venus y prier au fil du temps (des siècles ?), il mesure 7 mètres de haut et est coiffé d'une flèche de même longueur. De la pointe de l'esplanade, on a une belle vue sur les montagnes environnantes.

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)

Une fois la visite terminée, nous avions hâte de nous installer à l'hôtel pour nous rafraîchir et profiter du calme annoncé. Nous avons donc parcouru les 45 minutes de marche annoncée en saluant les villageois sur le chemin. Et c'est seulement en nous présentant à la réception pour faire les formalités d'enregistrement que nous avons réalisé que nous nous étions complètement plantés de nom d'hôtel. C'est donc un peu découragés que nous nous avons du affronter le dénivelé pour remonter à côté de la pagode où nous allions finalement passé la nuit. Adieu calme et bonjour l'ambiance survoltée....Une fois installés dans notre chambre, nous avons eu quelques minutes de doute en nous demandant comment et où allions nous récupérer nos valises car nous avions indiqué le mauvais hôtel au porteur....Nous sommes passés pour de vrais blaireaux dans la confrérie des porteurs mais nous avons fini par retrouver notre homme exténué par son aller et retour et nos fringues propres...Nous pouvons donc attester de la gentillesse et de l'hônneteté des Birmans. Même si la nuit aura été courte, nous n'avons pas regretté ce choix d'emplacement car nous étions à la place où il fallait être pour vivre le Golden Rock de l'intérieur !

 

Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise

Journée-sunset-nuit-sunrise

La nuit venue, l'atmosphère devient encore plus magique avec les néons qui scintillent et la foule qui continue de se presser. Nous avons été réveillés bien avant le lever du soleil par les bruits des pélerins qui affluent. C'est du non stop !

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
On en oublierait presque les montagnes alentour.

On en oublierait presque les montagnes alentour.

Une dernière vue sur le phénomène Rocher d'or avant de s'en retourner dans la vallée et reprendre les camions bennes puis le bus pour Mawlamyine notre prochaine destination.

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)

Partager cet article

Repost 0
Published by tribu mas - dans Birmanie
commenter cet article

commentaires

vaness 31/12/2015 11:55

Ce blog !!!!!!!!!!!!!!!!! je l avais cpletement zappé... ce récit de vos aventures est toujours aussi charmant, drôle et interessant. Je me réabonne de suite. De gros bisous à vous 2 et profitez bizn de ce sejour

Dany Monfront 31/12/2015 10:39

Waouh ! la galère ! ça valait un peu de sueurs froides mais les bouddhas vous ont bien protégé ! Bonne Année à vous 2 !

Louloute 31/12/2015 08:04

Avec des rebondissements c'est plus drole !!! ;-)

Spéciale dédicace

Le week end dernier, c'étaient les premières Francofolies de Nouméa. Très belle programmation et bonne ambiance au centre Tjibaou.

Prochain concert Ben Harper aux Arènes de Paita fin septembre !

La bas si j'y suis..

Nouméa

Paris

Photos & vidéos


Pour plus d'images et des vidéos, suivez le lien Picasa !!!

Nos Blogs Préférés