Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 19:36

Comme prévu petite nuit agitée mais réveil plein de promesses. Christian nous attend dans le hall de notre hôtel à 4h du matin aussi frais et dispo que nous !!! Nous sommes les premières sur la route en lacet qui grimpe, qui grimpe jusqu'au Kelimutu. Une bonne demi-heure de route depuis Moni et on arrive au parking. Ensuite on commence une petite rando pas trop difficile. Heureusement que nous avions pensé à prendre les frontales car il fait encore nuit noire.

5h18 on est dans la place ! 15° fait pas chaud....

5h18 on est dans la place ! 15° fait pas chaud....

On retrouve d'autres touristes qui, comme nous, vont assister au lever de soleil. Le volcan Kelimutu est la grande star de la région. Et pour cause, il héberge trois cratères, dans lesquels se nichent trois lacs de teintes distinctes. Les couleurs des lacs varient selon la saison et la composition chimique des gaz volcaniques. Ils peuvent ainsi passer du vert au noir ou du rouge au bleu. Le lieu est sacré pour les locaux. Ces derniers pensent que les lacs du Kelimutu abritent des esprits. Et à chacun son lac ! Le premier lac est nommé Atapolo: c'est le lac des âmes des ancêtres. Le second lac - Nuwamuri Ko'o Fai-  abrite les âmes des plus jeunes. Le troisième lac, Atabupu, le plus sombre et le plus mystérieux est le rendez vous des mauvais esprits. Les deux premiers sont collés l’un à l’autre, tandis que le troisième préfère vivre sa vie un peu plus loin.

5h45 les premières lueurs apparaissent....Aube, crépuscule, aurore....à vous de choisir.

5h45 les premières lueurs apparaissent....Aube, crépuscule, aurore....à vous de choisir.

Nuwamuri Ko'o Fai se dévoile peu à peu

Nuwamuri Ko'o Fai se dévoile peu à peu

Le Kelimutu, c’est beau, à condition de ne pas se retrouver dans le brouillard. Le sommet culmine à 1 639 mètres. Quand le volcan est dans les nuages, tout est gris, il n’y a rien à voir !  Nous allons devoir faire avec les écharpes de brume et espérer qu'elles se déchirent peu à peu. Il va falloir patienter avant que le soleil ne se lève et qu'il dévoile les couleurs des lacs: bleu argenté (Nuwamuri Ko'o Fai) turquoise plus prononcé (Atapolo) et vert foncé (Atabupu).

Au premier plan: Nuwamuri Ko'o Fai et au fond encaissé: Atapolo

Au premier plan: Nuwamuri Ko'o Fai et au fond encaissé: Atapolo

On a l'impression qu' Atapolo est plus petit mais ce n'est qu'une illusion d'optique. Quand on est devant, il nous parait en fait plus grand que son voisin argenté.

A gauche Nuwamuri Ko'o Fai et au premier plan Atapolo

A gauche Nuwamuri Ko'o Fai et au premier plan Atapolo

La visite ne serait pas complète sans la vue sur Atabupu.

avec le singe en gardien des lieux !
avec le singe en gardien des lieux !

avec le singe en gardien des lieux !

Image trouvée sur le net pour avoir une vision panoramique des lieux (au cas où mes explications n'auraient pas suffi)

Image trouvée sur le net pour avoir une vision panoramique des lieux (au cas où mes explications n'auraient pas suffi)

Nous sommes bien contentes d'avoir vu le volcan le plus vénéré de l'île. C'est un peu l’emblème de Florès quand même ! On ne regrette pas notre réveil des plus matinal. Mais je pense que pour éviter la brume, la fin d'après midi doit être un moment encore plus propice à l'ascension du Kelimutu. Le coucher du soleil en haut doit être magique aussi.

 

Shooting photo au Kelimutu

Shooting photo au Kelimutu

5 heures plus tard, retour au camp de base pour reprendre nos affaires et espérer un petit dej qui, contre toute attente, a été fameux et nous aura quelque peu réconcilié avec notre hébergement (même si on ne vous le conseille pas pour autant !!!).

Le paysage est plutôt chouette en redescendant la montagne.

Le paysage est plutôt chouette en redescendant la montagne.

Etape 2 : MONI - RIUNG

Cap sur Ende (à 50 km de Moni) pour une pause "réparation" du véhicule qui émet des bruits assez inquiétants: il grince à chaque virage. Et compte tenu de la physionomie de la route qui tourne et qui tourne, la prudence s'impose. En chemin, on traverse un marché traditionnel installé sur le bord de la route.

Etape 2 : MONI - RIUNGEtape 2 : MONI - RIUNG
Etape 2 : MONI - RIUNGEtape 2 : MONI - RIUNG

Nous n'avons rien vu de la ville d'Ende à part le resto dans lequel nous avons mangé et attendu le retour de Christian avec une voiture prête à affronter la route jusqu'à Labuan Bajo. A la sortie de la ville, on longe une succession de plages de sable noir volcanique.

Etape 2 : MONI - RIUNG

Jusqu'à atteindre "Blue stone beach " (la plage de galets bleus). Nouvelle curiosité géologique de l’île ?

Etape 2 : MONI - RIUNGEtape 2 : MONI - RIUNGEtape 2 : MONI - RIUNG

Ici on croise des femmes et des enfants qui trient les galets bleus qui sont envoyés à Bali pour servir de décoration.

Etape 2 : MONI - RIUNG
Etape 2 : MONI - RIUNG

A Florès, les religions se côtoient sans problème. Les explorateurs Portugais ayant débarqué au XVI iem siècle, le catholicisme est donc la religion qui prédomine à plus de 90 % . Pour autant, il est courant de voir dans le même village une église et une mosquée ou d'avoir des villages essentiellement musulmans. C'est assez surprenant et agréable de constater cette tolérance les uns envers les autres. 

Etape 2 : MONI - RIUNG

Nous quittons la côte est de l'île pour la traverser et rejoindre Riung sur la côte ouest. Les paysages changent. C'est beaucoup plus sec et on se croirait dans la savane. Une jolie lumière en fin de journée et une énième pause photo.

L'occasion de vous présenter Christian.

L'occasion de vous présenter Christian.

Elles ont encore le sourire malgré cette journée à rallonge

Elles ont encore le sourire malgré cette journée à rallonge

Etape 2 : MONI - RIUNG

C'est à la tombée de la nuit que nous atteignons le Nirvana (cela ne s'invente pas), notre nouveau QG pour les deux nuits à venir. Notre bungalow est très chaleureux et l'équipe du gîte aux petits soins. Poissons grillés au menu ce soir. On choisit les poissons directement dans la glacière. Le seul hic est la coupure d'électricité générale dans le village....Cela va impliquer la douche à la frontale, le repas à la bougie, l'absence de ventilo/clim et l'impossibilité de recharger les batteries diverses et variées.....Ah le parfum d'aventure qui accompagne les vacances à Florès: vous aimez ????

Partager cet article

Repost 0
Published by tribu mas - dans Florès
commenter cet article

commentaires

Louloute 16/09/2017 13:42

Superbes paysages !! Vivement la suite de vos aventures !!!

Spéciale dédicace

Le week end dernier, c'étaient les premières Francofolies de Nouméa. Très belle programmation et bonne ambiance au centre Tjibaou.

Prochain concert Ben Harper aux Arènes de Paita fin septembre !

La bas si j'y suis..

Nouméa

Paris

Photos & vidéos


Pour plus d'images et des vidéos, suivez le lien Picasa !!!

Nos Blogs Préférés