Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 00:18

Situé à 170 kms à l'est de Yangon, dans un site difficile d'accès à plus de 1000 mètres d'altitude, le rocher d'or est l'une des "7 merveilles du monde birman" et un des sites les plus sacrés du bouddhisme avec la pagode Shewdagon. Et effectivement cela se mérite !

Nous avons testé notre premier trajet en bus pour relier la gare routière de Yangon à celle de Kinmon. Nous avons voyagé dans un bus moderne de la compagnie Yoe Yoe Lay climatisé (heureusement on avait prévu les pulls en conséquence) avec en prime la vidéo (des feuilletons birmans qui faisaient bien rire nos compagnons de voyage). Autant vous dire que nous étions les seuls touristes à bord. 

Notre bus est le bleu avec des rennes et de la neige dessus. Il est parti 10 minutes plus tôt que l'heure prévue et a mis les 3 heures que nous avions estimées. Un sans faute !
Notre bus est le bleu avec des rennes et de la neige dessus. Il est parti 10 minutes plus tôt que l'heure prévue et a mis les 3 heures que nous avions estimées. Un sans faute !
Notre bus est le bleu avec des rennes et de la neige dessus. Il est parti 10 minutes plus tôt que l'heure prévue et a mis les 3 heures que nous avions estimées. Un sans faute !

Notre bus est le bleu avec des rennes et de la neige dessus. Il est parti 10 minutes plus tôt que l'heure prévue et a mis les 3 heures que nous avions estimées. Un sans faute !

Mais le plus dur restait à accomplir: monter dans un camion bus pour atteindre le sommet. Les camions (sorte de gros pick up équipé de bancs rudimentaires sans bâche) partent dès qu'ils sont pleins soit environ 50 personnes mais tout dépend de l'affluence: si on a décidé de vous caser à 6 par banc, quel que soit le gabarit des passagers, ça rentrera ! Pour s'installer, faut être rapide car les places sont chères...

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)

La route est très sinueuse et pentue et on est bringuebalé de droite et de gauche. Mais c'est une expérience . On fait vite connaissance avec les voisins soit rigolards, soit priants.

Le petit voisin de derrière qui nous a labouré le dos avec ses pieds

Le petit voisin de derrière qui nous a labouré le dos avec ses pieds

A l'arrivée des porteurs attendent les voyageurs et cela tombe bien car nous avons nos valises et notre hôtel est situé à 45 minutes de marche de cette esplanade (enfin c'est ce qu'on croyait).

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Version porte bébé curieux

Version porte bébé curieux

Pour un bouddhiste, venir à Kyaik-Hti-Yo est une étape essentielle de son itinéraire religieux. L'effort consenti lui vaut des bons points pour sa prochaine vie ainsi que l'indulgence et la gentillesse des puissants nats locaux. Mais nous n'avions pas imaginé qu'il y aurait autant de monde.

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)

Le rocher est précédé d'une immense esplanade carrelée couverte d'oratoires bouddhiques et de petits bâtiments où se retrouvent de nombreux pèlerins. Comme dans tous les lieux de pélerinage populaire l'intendance occupe une place importante. Mais là, ce sont des vrais campements qui s'organisent pour la journée et la nuit. C'est très animé avec des enfants qui courent, des gongs qui sonnent, des paroles qui sont diffusées à fort renfort de décibels.

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or) Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)

On finit par arriver au rocher d'or qui peut paraître décevant au premier coup d’œil. Pourtant il est bel et bien en équilibre à 1102 mètres d'altitude au dessus d'une falaise aujourd'hui "domptée" par un passage en contrebas. Doré à la feuille par les milliers de pèlerins venus y prier au fil du temps (des siècles ?), il mesure 7 mètres de haut et est coiffé d'une flèche de même longueur. De la pointe de l'esplanade, on a une belle vue sur les montagnes environnantes.

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)

Une fois la visite terminée, nous avions hâte de nous installer à l'hôtel pour nous rafraîchir et profiter du calme annoncé. Nous avons donc parcouru les 45 minutes de marche annoncée en saluant les villageois sur le chemin. Et c'est seulement en nous présentant à la réception pour faire les formalités d'enregistrement que nous avons réalisé que nous nous étions complètement plantés de nom d'hôtel. C'est donc un peu découragés que nous nous avons du affronter le dénivelé pour remonter à côté de la pagode où nous allions finalement passé la nuit. Adieu calme et bonjour l'ambiance survoltée....Une fois installés dans notre chambre, nous avons eu quelques minutes de doute en nous demandant comment et où allions nous récupérer nos valises car nous avions indiqué le mauvais hôtel au porteur....Nous sommes passés pour de vrais blaireaux dans la confrérie des porteurs mais nous avons fini par retrouver notre homme exténué par son aller et retour et nos fringues propres...Nous pouvons donc attester de la gentillesse et de l'hônneteté des Birmans. Même si la nuit aura été courte, nous n'avons pas regretté ce choix d'emplacement car nous étions à la place où il fallait être pour vivre le Golden Rock de l'intérieur !

 

Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise
Journée-sunset-nuit-sunrise

Journée-sunset-nuit-sunrise

La nuit venue, l'atmosphère devient encore plus magique avec les néons qui scintillent et la foule qui continue de se presser. Nous avons été réveillés bien avant le lever du soleil par les bruits des pélerins qui affluent. C'est du non stop !

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
On en oublierait presque les montagnes alentour.

On en oublierait presque les montagnes alentour.

Une dernière vue sur le phénomène Rocher d'or avant de s'en retourner dans la vallée et reprendre les camions bennes puis le bus pour Mawlamyine notre prochaine destination.

Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Kyaik-Hti-Yo (le rocher d'or)
Repost 0
Published by tribu mas - dans Birmanie
commenter cet article
30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 17:18

Bien que dépossédée du titre de capitale par de tristes sires, Yangon reste sans contexte la capitale économique du pays. Nous avons aimé cette atmosphère étrange qui y régne entre modernité, bâtiments coloniaux décrépis et taudis du bout du monde. La ville se transforme: construction de ponts, de bretelles de contournement pour tenter de juguler les embouteillages, échafaudages, chantiers à gogo et grues un peu partout. Malgré tout, on a apprécié se balader et avons trouvé que la ville était encore bien arborée. Il y a notamment des immenses espaces verts autour des lacs Kandawgyi et Inya. La ville nous a semblé propre et plus paisible que la survoltée Bangkok ou désordonnée Manille. Un brin provincial à côté des deux autres finalement !

 

 

Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbtsYangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts
Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts
Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbtsYangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts
Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts

Mais pour les croyants comme pour les touristes, c'est aussi et surtout la ville aux pagodes d'or. Les Birmans affluent du pays entier pour pouvoir s'y recueillir. Nous avons évidemment craqué pour la pagode SHEWDAGON. Les superlatifs ne manquent pas pour la qualifier: la plus belle du monde, la plus impressionnante, la plus grandiose, la plus sacrée depuis plus de 2 500 ans. Ce site est au coeur du boudhisme birman, au coeur de la vie religieuse et politique du pays (point de rassemblement du peuple birman comme en 1988 ou en 2007 lors de la "révolution safran"). En émane une atmosphère unique et envoutante, où recueillement et dévotion se mêlent à un esprit bon enfant. Voici en quelques points ses spécificités:

  • Elle contient des reliques de plusieurs bouddhas (chose assez rare au même endroit)
  • Elle mesure une centaine de mètres de hauteur (entre 97 et 105 selon les sources)
  • Elle est intégralement recouverte d'or et elle brille effectivement de mille feux de jour comme de nuit. 
  • Elle domine la ville car elle est placée sur la plus haute colline de la ville
Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts

Le gigantesque stûpa central est loin d'être seul. Des dizaines de pagodons, templions, clochetons et stûpas de toutes formes créent un ensemble de pics, arrêtes richement décorées et ciselées.  Le complexe compte 72 autres pagodes, salles de prières et autres édifices religieux à l'architecture typiquement birmanes ainsi que de très nombreuses statues de bouddhas et de nats (culte animisme en provenance d'Inde). Nous avons été impressionnés par le monde et la taille du site. J'espère que les photos arriveront à transmettre un peu de l'ambiance et de la grandeur de l'édifice.

 

 

 

Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts
Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts
Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts
Une des salles de prières

Une des salles de prières

Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts
Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts

Seul ou en groupe, les fidèles en prières immobiles ou vagabondes côtoient les touristes qui se font photographier devant les ors de la pagode. Certaines familles s'installent pour pique niquer et passer la journée. Les fidèles font beaucoup d'offrandes à base de fleurs, encens, nourritures, billets et même des cigarettes allumées. De nombreuses caisses d'offrandes se trouvent à l'entrée des pagodes

Jambes et épaules doivent être couvertes et bien sûr on se déchausse à l'entrée ! Quel look !

Jambes et épaules doivent être couvertes et bien sûr on se déchausse à l'entrée ! Quel look !

Une jolie vue depuis une esplanade d'offrandes

Une jolie vue depuis une esplanade d'offrandes

Le Myanmar est le royaume de l'irrationnel. Tous les actes de vie d'un birman sont conditionnés par le jour de sa naissance. Il y a 8 jours par semaine dans l'ancien calendrier birman d'origine môn. Le mercredi (jour de naissance de Bouddha) compte pour deux jours. A chaque jour sont associés un chiffre, un astre et un animal. Nous avons observé que devant le boudha correspondant à leur jour de naissance, les fidèles aspergent le boudha avec autant de coupes que d'années vécues. On a donc évidemment porté une attention particulière au coin du samedi (jour de naissance de Laurent) et à celui du dimanche (le mien).

Jour du samedi à gauche - Jour du dimanche à droite

Jour du samedi à gauche - Jour du dimanche à droite

Le naga ou serpent dragon a un aspect apaisé lorsqu'il abrite ou protège le bouddha. Il est alors le symbole de la paix et de la prospérité.

Le naga ou serpent dragon a un aspect apaisé lorsqu'il abrite ou protège le bouddha. Il est alors le symbole de la paix et de la prospérité.

On a aussi croisé de très beaux visages d'enfants ou de moines mais je n'ose pas encore les prendre en très gros plan....

La crême jaune qui recouvre les joues de ces petites filles est de la crême de thanaka, produit de beauté des Birmanes. Elle est parfumée, raffraîchissante et protège du soleil.

La crême jaune qui recouvre les joues de ces petites filles est de la crême de thanaka, produit de beauté des Birmanes. Elle est parfumée, raffraîchissante et protège du soleil.

Pour la petite histoire, il y a même du wifi sur le site ! Et tous les birmans sont équipés de smartphone y compris les moines....
Pour la petite histoire, il y a même du wifi sur le site ! Et tous les birmans sont équipés de smartphone y compris les moines....

Pour la petite histoire, il y a même du wifi sur le site ! Et tous les birmans sont équipés de smartphone y compris les moines....

On ne sort pas indemne de la pagode de Shewdagon mais il faut quand même penser à se restaurer. Nous avons opté pour le Feel restaurant , une chaine de resto typique birman. On choisit tous les plats que l'on souhaite pour déjeuner et on vous les apporte à table. On a heureusement trouvé une jeune fille qui parlait anglais pour nous orienter vers les plats les moins épicés. On a donc goûté au curry de porc avec des pommes de terre, un plat de crevettes, du riz, des légumes sautés. Ils nous ont aussi servi une soupe (aux lentilles ?) et un plat de légumes verts avec pleins de feuilles ou tiges inconnues. On s'en est bien sorti et on a trouvé cela plutôt goûtu.

On était les seuls touristes de la cantine !

On était les seuls touristes de la cantine !

On ne pouvait pas aller à  Rangoon sans s'arrêter devant la maison d'Ang San Suu Kyi où elle aura passé en cumulé, quinze ans en résidence surveillée entre 1989 et 2010. Elle fut finalement libérée le 13 novembre 2010. University Avenue Road, longtemps bloquée par la police est redevenue une banale artère des quartiers périphériques.

Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts

Nous avons poursuivi notre découverte de la ville en allant visiter le musée des pierres précieuses de Birmanie. Le musée présente de très belles pièces du bloc brut sorti de la mine aux plus époustouflantes pièces de joallerie. Petit cours de minéralogie. Il n'existe que quatre pierres précieuses: le rubis, le saphir, le diamant et l'émeraude (cette dernière est absente du sol sol du Myanmar mais bon 3 sur 4 c'est déjà pas mal). Leur valeur ne se jauge pas qu'au carrat (c'est à dire au poids) mais aussi à la couleur de la pierre. La gamme des couleurs est impressionnantes. Notez ainsi que les saphirs peuvent être bleus (normal) mais aussi gris, jaunes, blanc, vert, rose, pourpres. Difficile de se retrouver. La star des pierres est le rubis qui va du pourpre (la plus chère) à l'orangé. Le jade est très à l'honneur aussi car la Birmanie en détient le quasi monopole de production (tout comme le rubis). A l'extérieur, est exposée l'ex plus grande jade brute du monde (33 tonnes) mais elle n'est pas vraiment belle.

 

 

Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts

Et pour terminer cette journée en beauté, nous sommes retournés admirer la pagode Shewdagon de nuit. C'est toujours aussi beau et il y a presque plus de monde que pendant la journée. Les photos sont plus difficiles à cause des gros projecteurs de lumières et c'est un peu kitch de voir les bouddhas éclairés par des spots de couleurs qui clignotent (ambiance boite de nuit).

Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts
Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts
Yangon (Rangoon) - 4 500 000 hbts

On repasse une journée et une nuit à Yangon avant de rentrer, l'occasion de saluer encore une fois ce monument d'exception. D'ici là, on sera encore plus câlé sur la culture bouddhiste et on aura sûrement vu d'autres pagodes et lieux fascinants !

Repost 0
Published by tribu mas - dans Birmanie
commenter cet article
25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 22:14

Depuis le temps que j'en entendais parler et que je voyais des photos de Louloute, Rémi, Fujy, Arthur, Nina, Fanny, Maman, il était temps que j'aille voir de mes yeux vus cette curiosité naturelle. C'est la plus haute dune d'Europe qui présente en plus la particularité d'être toujours en mouvement c'est à dire que son attitude varie constamment. Aux dernières nouvelles, elle mesurait 2,7 km de long, 500 mètres de large et 110 mètres de haut ! Elle contient 60 millions de mètres cube de sable (cela en fait des châteaux de sable !!!).

 

 

La fameuse dune du Pyla

Pour grimper, plusieurs solutions et à chacun son style !

La fameuse dune du Pyla

On a voulu aller au bout du bout avec Papa et Steph. Balade bien agréable avec moins de touristes de ce côté là et des très belles vues sur la forêt et sur le bassin.

La fameuse dune du Pyla
La dune, cela nous gagne !!!

La dune, cela nous gagne !!!

un petit air de Sahara.

un petit air de Sahara.

Bellissima

Bellissima

La fameuse dune du Pyla

Une chouette découverte bien vivifiante et je vous conseille la version longue de la marche même si vous rentrez avec du sable plein les baskets. Merci à tous de m'y avoir emmené.

Repost 0
Published by tribu mas - dans Métropole
commenter cet article
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 19:30

Site touristique de premier plan — 1 000 000 personnes en moyenne la visitent chaque année — elle possède de nombreux monuments (église monolithique, église collégiale, palais des archevêques) qui se déclinent au gré de ruelles tortueuses (appelées « tertres ») et de placettes ombragées, et jouit de la renommée de son patrimoine œnologique et gastronomique (macarons, pâtés, foies gras). La cité médiévale est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco depuis 1999.

Les vignes aux couleurs de l'automne

Les vignes aux couleurs de l'automne

Saint Emilion
Saint Emilion
Un vrai plaisir pour les photographes

Un vrai plaisir pour les photographes

On a bien mangé et on a craqué pour des macarons et du vin bien évidemment !

On a bien mangé et on a craqué pour des macarons et du vin bien évidemment !

Maison à colombage

Maison à colombage

Le cloitre est très agréable et des représentations bibliques colorées et modernes étaient en train d'être installées.

Saint Emilion
Saint Emilion
Saint Emilion

Nous avons bien apprécié arpenter les ruelles sinueuses, chercher la bonne lumière entre deux averses et deux éclaircies, battre le pavé, monter, descendre....Il a fallu remiser la poussette pour le porte bébé, chercher des abris, récupérer les coupes vents....On a bien rigolé !

Saint Emilion
Saint Emilion
Une belle mosaïque de contrastes naturels by Steph...

Une belle mosaïque de contrastes naturels by Steph...

Encore de belles vues du village et du clocher de l'église monolithe avec le retour du soleil.

Saint Emilion
Saint Emilion
Saint Emilion

Une super journée et une belle étape à faire si vous passez dans le coin !

Repost 0
Published by tribu mas - dans Métropole
commenter cet article
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 20:01

Nous avons profité de notre première après midi ensoleillée pour aller nous promener au Cap Ferret. C'est le cap situé à l'extrême sud de la presqu'île qui sépare l'océan Atlantique et le bassin d'Arcachon.

Cap sur le Cap Ferret

C'est un coin très sympa et plutôt exotique.

Cap sur le Cap Ferret
Bon pied bon oeil !

Bon pied bon oeil !

Cap sur le Cap Ferret

On aperçoit la dune du Pyla en face qui ne parait pas si impressionnante vu de cette rive.

Cap sur le Cap Ferret

Puis nous sommes tombés sur le phare depuis la grille du parc.

Cap sur le Cap Ferret

Et nous avons poursuivi jusqu'au joli village de pêcheurs de l'Herbe. Les ruelles sont très étroites et nous n'avons pas pu déguster les huitres sur place mais nous avons pu en acheter et les manger avec Louloute et Rémi pour le repas du soir.

Cap sur le Cap Ferret
Jolie maisonnette jaune.

Jolie maisonnette jaune.

Cap sur le Cap Ferret
Cap sur le Cap Ferret
Cap sur le Cap Ferret
Belle lumière du soir

Belle lumière du soir

Repost 0
Published by tribu mas - dans Métropole
commenter cet article
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 21:53

Il est temps de reprendre le fil du blog pour vous raconter un peu mon séjour express en Métropole. J'ai tout de suite débarqué à Bordeaux et retrouvé Maman, Annick, Laurent, Louloute, Rémi et Lilou qui s'étaient regroupés pour l'occasion dans une belle et spacieuse maison de la région. Merci à Louloute et Rémi de nous avoir déniché ce beau gite.

Belle piscine mais un peu frisquette à cette saison !

Belle piscine mais un peu frisquette à cette saison !

Steph (ma cousine baroudeuse) et Papa nous ont rejoint mardi soir et nous avons pu faire une photo de la bande au complet !

Côté jardin

Côté jardin

Côté salon

Côté salon

Lilou a bien grandi depuis ma dernière visite et après quelques heures d'observation, elle s'est vite adaptée à la situation et a accepté toutes les nouvelles têtes qui gravitaient autour d'elle.....

Esprit de famille
Lilou en mode penseuse dans son bain ...

Lilou en mode penseuse dans son bain ...

Nous avons profité de la région pour faire de belles balades que je vous raconterai très vite: le cap Ferret, Saint Emilion, la dune du Pyla. Pour ce premier article, je préfère rester sur les photos de groupe. Nous avons passé de très bons moments, un peu trop furtifs comme toujours mais il ne faut pas bouder son plaisir !

On the bassin de l'Herbe

On the bassin de l'Herbe

J'ai une cousine renversante !

J'ai une cousine renversante !

En mode touristes à St Emilion (merci Annick pour la photo)

En mode touristes à St Emilion (merci Annick pour la photo)

Complicité

Complicité

Les rois du monde sur la dune !

Les rois du monde sur la dune !

Les hôtes de ces lieux

Les hôtes de ces lieux

Bosley et ses drôles de dames !!!

Bosley et ses drôles de dames !!!

Et pour finir brochettes de filles....

Esprit de famille
Esprit de famille
Esprit de famille
Repost 0
Published by tribu mas - dans Métropole
commenter cet article
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 15:06

Pendant les vacances d'octobre, Arthur a eu le privilège de participer à la coupe des DOM/TOM de tennis de table qui avait lieu à Cayenne. Un bien long voyage depuis la Calédonie mais les Cagous étaient très motivés !

Au départ à Tontouta

Au départ à Tontouta

 Transfert entre Roissy et Orly....encore un dernier vol !

Transfert entre Roissy et Orly....encore un dernier vol !

Après les 37 heures passées en vol et les 15 heures de transit, la délégation est bien arrivée à Cayenne. Accueillie par le président de la ligue de Cayenne et le délégué OutreMer de la FFTT, elle a pris ses quartiers dans Cayenne à l'hôtel Amazonia, centre Ville qui organise un festival de Jazz. Il va falloir s'acclimater au 35° ensoleillés. Fatigués mais heureux d'être bientôt prêts à en découdre avec leurs homologues domiens (Guyane, Martinique, Guadeloupe et Réunion).

La piscine de l'hôtel a été salvatrice pour détendre les muscles ankylosés des 42 heures de durée du voyage

La piscine de l'hôtel a été salvatrice pour détendre les muscles ankylosés des 42 heures de durée du voyage

Leur adaptation s'est poursuivie et ils ont commencé à s'entrainer. Ils sont allés se ravitailler au marché et participer à quelques mondanités (réception au Conseil Régional de Guyane, conférence de presse, cérémonie d'ouverture des jeux)

Déplacement d'Arthur en GUYANE
Le groupe est soudé et l'humeur vagabonde.

Le groupe est soudé et l'humeur vagabonde.

Et la compet a commencé ! Les catégories représentées allaient des minimes garçons et filles aux séniors messieurs et dames. Ils ont participé à une compétition par équipes (1 sénior, 1 junior et 1 cadet) en fille et garçon et un tournoi individuel et doubles dans ces mêmes catégories. Si la Réunion était intouchable en trustant tous les titres sauf en double mixte en dames sénior, la Nouvelle Calédonie a terminé seconde devant la Guyane organisatrice avec 4 médailles d'argent et 6 médailles de bronze. Les 3 jeunes représentants de l'équipe (Arthur, Lorie et Killyan) ont été remarqués par le DTN à leur juste valeur....

 

Remise de médaille par Miss Guyane, les garçons sont aux anges !

Remise de médaille par Miss Guyane, les garçons sont aux anges !

Arthur et Lorie ont fini deuxièmes en double mixte.

Arthur et Lorie ont fini deuxièmes en double mixte.

Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer ses "grimaces" ou ses marques de concentration extrême lors de ses services....

Déplacement d'Arthur en GUYANE
Déplacement d'Arthur en GUYANE
Déplacement d'Arthur en GUYANE
Déplacement d'Arthur en GUYANE
Déplacement d'Arthur en GUYANE
Déplacement d'Arthur en GUYANE

Nous sommes très fiers de ses performances: second par équipe, second en double avec Killyan, second en double avec Lorie, troisième en cadet et quatrième en junior ! Arthur est revenu très content de son séjour.

Après les compets, ils ont pu faire un peu de tourisme : ils sont allés à Kourou et au zoo de Cayenne.

 

 

Au retour, ils ont pu aller sur les Champs Elysées, faire halte à la boutique du PSG et voir la tour Eiffel.

Au retour, ils ont pu aller sur les Champs Elysées, faire halte à la boutique du PSG et voir la tour Eiffel.

Une belle expérience pour nos pongistes Cagous. A quand le prochain déplacement ????

Repost 0
Published by tribu mas - dans Nouméa
commenter cet article
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 19:58

Une petite pépite que je ne connaissais pas encore et que nous avons découvert avec Béa grâce à notre super guide Yannick.  Le Cap N'Dua est situé à l'extrême sud de la Nouvelle-Calédonie. La réserve naturelle du cap a été créée en 1972 dans le but de préserver la biodiversité des lieux face à un développement intense de l'activité minière....L'usine de Goro n'est pas loin !

 

Découverte de la réserve du cap N'Dua
Les sportifs du jour dans ce décor grandiose....

Les sportifs du jour dans ce décor grandiose....

On a souvent aperçu le phare depuis la mer mais jamais vu de si près.

Découverte de la réserve du cap N'Dua

La réserve est dotée d'une aire aménagée spécialement pour l’observation des baleines depuis la terre ferme. Pas de souffle observé....elles étaient déjà reparties !

Découverte de la réserve du cap N'Dua

On a beaucoup aimé ce paysage entre terre (rouge) et mer. Les contrastes sont toujours aussi saisissants. Petite rando bien sympa et on n'a pas croisé grand monde ! Jugez plutôt.

Découverte de la réserve du cap N'Dua
Découverte de la réserve du cap N'Dua
Un coin parfait pour bouquiner ou méditer !

Un coin parfait pour bouquiner ou méditer !

Découverte de la réserve du cap N'Dua

Imax était du voyage et a eu bien chaud !

Découverte de la réserve du cap N'Dua
Yannick le sauveur d'Imax !

Yannick le sauveur d'Imax !

Heureusement il a pu se rafraîchir à l'Anse Majic où nous avons pique niqué à l'ombre. On avait mouillé dans cette baie bien protégée l'an passé lors de notre week end catamaran avec Sam, Axelle, Bruno, Yannick, Emilie....Petite pensée pour vous !

Découverte de la réserve du cap N'Dua

Sur le retour, on en prend encore pleins les yeux. On aperçoit même l'ile des Pins au fond.

Découverte de la réserve du cap N'Dua
Découverte de la réserve du cap N'Dua

On reviendra pour y passer plus de temps....y a un camping à Port Boisé ou un Kanua Tera....

Repost 0
Published by tribu mas - dans Nouméa
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 12:43

Comme je sais que vous appréciez mes images sous marines, je voulais vous faire partager ma dernière sortie aquanature qui remonte à fin septembre. J'étais accompagnée de ma copine Palou, de ses deux garçons et de Yannick.

Nous avons eu une très belle visibilité comme en témoigne les photos prise au dessus de l'épave du Toho.

 

 

Vision aquatique encore et encore....
Vision aquatique encore et encore....
Vision aquatique encore et encore....

Cette fois ci, nous avons rencontré un énorme poisson pierre (merci à Palou de l'avoir repéré) qui est réputé pour être le poisson le plus venimeux du monde.

Vision aquatique encore et encore....
Pas très bô le coco !

Pas très bô le coco !

Nous avons aussi croisé des poissons couteaux, fins comme des lames qui chassent la tête en bas. Ils voyageaient en bande.

Vision aquatique encore et encore....

Plus classique, un oursin crayon et du corail mou avec un joli bleu en arrière plan.

Vision aquatique encore et encore....
Vision aquatique encore et encore....

Nous avons aussi vu un beau requin et une farandole de tortues près du phare Amédé.

Vision aquatique encore et encore....
Cela plane pour Palou

Cela plane pour Palou

Vision aquatique encore et encore....
Vision aquatique encore et encore....

Très belle sortie....vivement la prochaine !

Repost 0
Published by tribu mas - dans Nouméa
commenter cet article
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 19:36

Dimanche 6 septembre, nous avons pu organiser une belle sortie rando palmée sur le bateau de Bernard: Mao Tarawana. Il fallait bien montrer les merveilles du lagon à Olivia ! Nous sommes donc sortis avec les deux filles et Yannick, toujours partant pour aller mettre la tête sous l'eau. Conditions météo optimales et départ original depuis la plage de Kuendu Beach.

 

MAO TARAWANA

1er stop devant l'ilot Signal et festival de tortues assuré.

MAO TARAWANA

Nina s'est essayée à faire des bulles comme Bernard mais elle manque encore un peu d'entraînement. Et la photographe n'était pas coordonnée avec l'apparition des bulles !

MAO TARAWANA

Raie et requin étaient aussi au RDV.

MAO TARAWANA
MAO TARAWANA
MAO TARAWANA

Joli contraste sous marin avec cette belle Gorgone.

MAO TARAWANA

Les fonds étaient très poissonneux et nous avons croisé de nombreux bancs

Yannick au milieu d'un banc sur le côté droit

Yannick au milieu d'un banc sur le côté droit

Nous avons rencontré beaucoup de porcelaines ovula. L'ovule commune a un manteau noir qui  recouvre généralement la totalité de la coquille en joignant ses deux parties au sommet du dos arrondi et se déploie de chaque côté de celle-ci. La coquille est d'un blanc immaculé et l'intérieur est rosé. Elles sont souvent par couple et se nourrissent de coraux mous.

MAO TARAWANA
MAO TARAWANA

Seconde rando palmée du côté de Larégnère....encore un super spot à tortues !

Ma préférée de la journée !

Ma préférée de la journée !

Olivia de plus en plus à l'aise et un joli selfie de Nina et moi.

MAO TARAWANA
MAO TARAWANA
MAO TARAWANA

Pour finir Yannick a déniché la patate où vivait une belle murène. J'aime pas trop ces bestioles moi !!!

MAO TARAWANA
MAO TARAWANA

Et petit calin avec Bernard avant de se prendre l'orage !!!!

MAO TARAWANA

Super sortie en petit comité. A refaire dès que Bernard le pourra !

Repost 0
Published by tribu mas - dans Nouméa
commenter cet article

Spéciale dédicace

Arthur et Nina sont en vacances pour deux semaines !!! Ils vont pouvoir buller les chanceux...


 

La bas si j'y suis..

Nouméa

Paris

Photos & vidéos


Pour plus d'images et des vidéos, suivez le lien Picasa !!!

Nos Blogs Préférés