Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 15:47

Nos dernières heures ont été l'occasion de trainer nos baskets jusqu'à la Piazza di Spagna et de faire une pause autour de la jolie fontaine "Barcaccia" qui représente une barque en train de prendre l'eau.

 

 

 

Malheureusement nous n'avons pas pu emprunter le fameux escalier de la Trinité des Monts en travaux pour accéder à l'église du même nom.

 

 

Le quartier regorge de boutiques de grandes marques et nous avons donc préféré faire nos dernières emplettes du côté de la Via del Corso avec ses jolies façades colorées.

 

 

Et dernières spécialités culinaires bien appréciées chez Gusto: un resto aux allures d'entrepôt avec murs en briques apparentes et déco industrielle chic qui attire la clientèle locale au déjeuner grâce à son bon buffet. Nous étions les premières installées avant le rush.

 

 

Nous n'allions pas quitter Rome sans un dernier passage par Giolitti !!! Ah les Gourmandes....

 

 

 

Repost 0
Published by tribu mas - dans Italie
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 11:08

Cap sur le plus petit Etat souverain du Monde (0,44 km²): la cité du Vatican ! Mais avant de rejoindre les Musées du Vatican, nous avons fait une pause photo à la fontaine de Trevi pour la revoir dans la lumière du petit matin et sans horde de touristes. Une vraie bonne idée !!!

 

 

Pour être certaines de rentrer les premières aux Musées, on avait réservé un billet coupe file qui comprenait une formule "visite + petit déjeuner". C'est donc depuis une des cours intérieures du Vatican que nous avons pris des forces avant d'arpenter les galeries...

 

 

La visite des Musei Vaticani est une expérience inoubliable. La pièce maitresse est la chapelle Sixtine décorée par Michel Ange mais, avec quelque sept kilomètres d'expositions et plus de chefs d'oeuvre que n'en comptent beaucoup de petits pays, on a de quoi s'occuper pendant des heures. On raconte qu'il faudrait 12 ans pour tout voir en passant une minute devant chaque oeuvre ( je vous laisse calculer...).

Jugez vous même de la richesse des collections par cette petite frise.

 

 

Et pour pimenter encore un peu notre visite, on a décidé de filer directement voir la Chapelle puis de revenir à l'entrée pour suivre ensuite le sens de la visite. C'était le prix à payer pour voir les fresques en petit comité et pour sortir par le fameux escalier hélicoïdal. On a donc beaucoup marché !!!

 

 

La Chapelle doit son nom au Pape Sixte IV. Elle abrite les fresques de la voute et le Jugement dernier réalisés par Michel Ange. Elle a aussi une importance fonction religieuse car c'est ici que le conclave se réunit pour chaque élection papale. Contrairement à ce que j'imaginais, c'est une salle rectangulaire de quelque 40 mètres de long sur 13 mètres de large et 21 mètres de hauteur qui n'a pas donc pas la forme de coupole. Il est strictement interdit d'en photographier l'intérieur. Des gardiens y veillent scrupuleusement comme à faire respecter le silence.

 

Vue d'ensemble (merci Internet)

Parmi les musées que nous avons particulièrement appréciés, figure le Museo Gregoriano Egizio qui renferme des pièces rapportées d'Egypte sous l'empire romain. Même si le fonds est assez réduit, on trouve des beaux sarcophages en bois colorés et quelques momies datés d'environ 1000 ans av JC.

 

Puis la Galerie des Cartes, longue de 120 mètres et tapissée de quarante cartes topographiques réalisées de 1580 à 1583 pour le Pape Grégoire XIII d'après les relevés de Danti grand cartographe de cette époque. Je n'ai pas pu m'empêcher de photographier celle de la "Corsica" qui a la tête en bas.

 

 

Et ces globes tous plus beaux les uns que les autres

 

 

Le hall d'entrée du Museo Pio Clementino est vraiment impressionnant de part la sensation d'espace qu'il procure, des statues qui le bordent de part et d'autre et de cette immense hauteur sous plafond. Le marbre brille de mille feux !

 

 

La salle ronde contient plusieurs statues colossales notamment un Hercule en bronze doré.

 

A comparer avec la hauteur des hommes qui arrivent à peine au niveau de ses pieds.

 

Dans la Cour Octogonale du même Museo Pio-Clementino, j'ai bien aimé ce "Persée triomphant" après avoir coupé la tête de Méduse.

 

Il y a aussi les Chambres de Raphaël, qui étaient les appartements privés du pape Jules II. Deux salles ont été peintes par Raphaël et deux autres furent décorées par ses étudiants selon ses instructions.

 

 

Personnellement j'ai plus apprécié les peintures/objets de la collection d'art moderne. J'ai été étonnée d'y retrouver des réalisations de Chagall, Matisse, Klee.

 

Le clou de la visite, je vous le donne en mille, c'est l'escalier hélicoïdal que l'on emprunte pour sortir des musées du Vatican ! Il fait partie des oeuvres les plus photographiées. Il fut construit en 1932 par l'architecte Giuseppe Momo. Il s'agit en fait de deux escaliers formant une double hélice, comme la structure de l'ADN humain. Je n'ai pas dérogé à la règle et j'ai tenté de capter l'effet produit par ce drôle de colimaçon.

 

 

Nous nous sommes ensuite dirigées vers la spectaculaire place Saint Pierre qui mène à la fabuleuse Basilique du même nom. Il est difficile de trouver des superlatifs pour décrire tous ces joyaux réunis en si peu d'espace !

 

 

 

Aucune des nombreuses églises de Rome n'arrive à la cheville de la Basilique Saint Pierre qui est la cathédrale la plus vaste et la plus opulente d'Italie. C'est la deuxième plus grande au monde.

 

 

Elle renferme de magnifiques oeuvres d'art, dont trois des plus célèbres de Rome:

 

  • la Piéta de Michel Ange: qui trône dans sa propre chapelle derrière une vitre pare balles. L'artiste était un quasi-inconnu de 25 ans quand il la sculpta en 1499. C'est la seule de ses oeuvres à porter sa signature (sur l'écharpe qui ceint la poitrine de la vierge).

 

 

  • Le baldaquin de Bernin : il culmine au centre de l'église à 29 mètres de haut. Il repose sur quatre colonnes torsadées. Réalisé avec du bronze du Panthéon, il s'élève au dessus de l'autel papal, à l'endroit où Saint Pierre fut enterré.

 

 

  • La coupole de Michel Ange : au dessus du baldaquin, elle s'élève à 119 mètres.

 

 

A ne pas manquer aussi l'immense façade qui ne laisse pas présager de ce qui nous attend à l'intérieur.  C'est du balcon central que le pape donne sa bénédiction à Noël et à Pâques.

 

 

 

Il ne manquait plus qu'un petit selfie en sortant de la Basilique !

 

 

Une petite pause tiramisu bien méritée ...

 

 

avant de finir la journée dans les jardins de la Villa Borghèse, un joli coin de verdure au coeur de Rome. Passage très rapide par le Museo e Galleria Borghese (qu'il faut au préalable réserver), déferlement d'art Renaissance et Baroque que nous n'avons sûrement pas apprécié à sa juste valeur. Serions nous arrivées à saturation ???

Compte tenu de la dimension du parc et de notre matinée passée à arpenter en tous les sens les musées du Vatican, nous avons décidé de louer une Rosalie électrique pour reposer un peu nos gambettes !

 

 Gallerie Borghèse en haut à droite et chasse au Pokémon assurée !!!

 

Jolie vue sur la Piazza del Popolo depuis la colline du Pincio: il faut en profiter !

 

 

Pour repartir chez nous, on a découvert ce joli coin de quartier, méli-mélo de tourelles toscanes,  d'arches mauresques, gargouilles gothiques, façades ocres et jardins plantés de palmiers.

 

 

Quelle sacrée journée !

Repost 0
Published by tribu mas - dans Italie
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 12:53

A l'aube de ce troisième jour, s'orienter et se déplacer dans les rues de Rome sont presque devenus un jeu d'enfant pour nous (enfin surtout pour Fanny) !!! Notre programme n'est pas trop chargé. Il est prévu de visiter les musées du Capitole dans la matinée.

 

 

Créés en 1471, les musées du Capitole sont les premiers musées publics au monde. Ils abritent une des plus belles collections de sculptures d'Italie. Les musées sont logés dans deux palais qui se font face: le Palais des Conservateurs et le Palais Neuf. Ils sont reliés entre eux par un tunnel souterrain qui mène également à l'ancien Tabularium où étaient conservées les archives de Rome. Et pour ne pas en perdre une miette, nous étions équipées d'un audio guide.

 

 

En commençant par la cour, on peut voir des fragments de la statue colossale de l'Empereur Constentin. Seuls les morceaux en marbre de la statue du IVe siècle ont été préservés. Le reste de la statue (le torse, les jambes et les bras) était en bronze et en bois recouverts de tissus.

 

Jour 3: entre Musées du Capitole et flâneries

A l'intérieur, les statues les plus célèbres se trouvent dans les appartements des Conservateurs. Neuf belles chambres décorées de fresques et de tapisseries. Nous étions en partie venues au musée pour en admirer la statue emblématique....

L'histoire légendaire des fondateurs de Rome, Romulus et Remus, fait partie de la mythologie romaine. L'épisode le plus connu de la légende constitue le moment où les jumeaux nouveau-nés sont abandonnés et sont recueillis par une louve qui les allaite ...

 

Louve capitoline

Louve capitoline

Selon la légende, Méduse aurait été une belle jeune fille, un peu trop fière de sa chevelure. Pour la punir, Athéna l'aurait changée en un paquet de serpents. Aussi repoussante qu'elle fût Méduse n'en eut pas moins pour amant Poséidon. 

 

Dans l'extension moderne du musée, se trouve l'Exèdre de Marc Aurèle. Cette ancienne statue de bronze se dressait à l'origine au centre de la place du Capitole mais en 1981, elle a été remplacée par une réplique pour la préserver des dommages d'une exposition à l'air libre.

 

 

Ou l'Hercule en bronze doré.

 

 

Le deuxième étage du musée héberge la galerie de peintures qui contient des oeuvres de grands maîtres tels que Velasquez, le Titien, Rubens et le Caravage. 

 

La diseuse de bonne aventure: huile sur toile de Caravage datée de 1594. Une bohémienne lit l’avenir à un jeune élégant et en profite pour lui dérober discrètement sa bague.

La diseuse de bonne aventure: huile sur toile de Caravage datée de 1594. Une bohémienne lit l’avenir à un jeune élégant et en profite pour lui dérober discrètement sa bague.

Le musée constitue aussi un poste d'observation de choix pour photographier les toits de Rome. 

 

 

 

De l'autre côté, on a aussi une très belle vue sur le Forum romain.

Jour 3: entre Musées du Capitole et flâneries
Jour 3: entre Musées du Capitole et flâneries
Jour 3: entre Musées du Capitole et flâneries

Une chouette visite qui offre un aperçu impressionnant de l'art et de l'archéologie romains. Un dernier regard sur la Place del Campidoglio (dessinée par Michel Ange) où sont abrités ces musées.

 

 

 

On en a profité pour photographier sous le soleil de la pleine journée le Vittoriano, cet édifice massif de marbre blanc, en hommage au premier roi d'Italie Victor Emmanuel II, adulé par les uns, décrié par les autres. Ce monument a reçu des surnoms tels que "la machine à écrire" ou "le gâteau de mariage". Il est vraiment monumental et sa couleur blanche brillante détonne un peu avec la couleur ocre du quartier environnant. On ne peut pas l'ignorer !

 

 

Le monument mesure 80 mètres de haut et 120 mètres de large.

Le monument mesure 80 mètres de haut et 120 mètres de large.

with selfie stick

with selfie stick

Puis nous avons flâné de ci delà entre jolies ruelles et pont qui enjambe le Tibre.

Jour 3: entre Musées du Capitole et flâneries
Jour 3: entre Musées du Capitole et flâneries
Jour 3: entre Musées du Capitole et flâneries

Nous avons fini la journée à la taverne en dessous de chez nous autour d'un apéro très appétissant.

 

 

Repost 0
Published by tribu mas - dans Italie
commenter cet article
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 18:32

Les choses sérieuses vont commencer avec la découverte du coeur antique de la ville. Je vais pouvoir activer mon Roma Pass, qui offre un accès illimité aux réseaux de transports de la ville et l'entrée gratuite pour deux musées/sites. On avait programmé la visite du Colisée tôt le matin (à l'ouverture) pour éviter la foule.

D'une capacité de 50 000 places, le Colosseo reste le plus impressionnant des monuments de la Rome antique. C'est ici que les gladiateurs s'affrontaient, parfois à mort, et que les condamnés étaient jetés en pâture aux fauves. Inauguré en l'an 80, il fut laissé à l'abandon après la chute de l'Empire. On se sent toute petite !

Les murs extérieurs sont formés de trois niveaux d'arches superposés

Les murs extérieurs sont formés de trois niveaux d'arches superposés

On s'est équipé d'un audio guide pour faire le tour de l'amphithéâtre mais cela n'a pas empêché les pauses photos !!!

Fatiguées nous...pas du tout !!!

Fatiguées nous...pas du tout !!!

L'arène était dotée d'un plancher en bois recouvert de sable pour éviter que les combattants ne glissent et pour absorber le sang répandu. Elle pouvait aussi être mise en eau pour les simulations de combats navals.

La cavea, où prenait place les spectateurs étaient divisés en trois niveaux: les magistrats et les aristocrates romains occupaient les gradins inférieurs, les riches citoyens s'asseyaient au milieu et le peuple au niveau supérieur. Les femmes étaient reléguées aux places les moins chères du dernier niveau. Le podium, vaste estrade faisant face aux gradins était réservé à l'empereur, aux sénateurs et autres personnalités.

Jour 2: exploration de la Rome antique
Jour 2: exploration de la Rome antique

Depuis le Colisée, on aperçoit l'arc de Constantin un beau monument érigé en 312 pour célébrer la victoire dudit Constantin sur son rival Maxence.

Jour 2: exploration de la Rome antique
Jour 2: exploration de la Rome antique
Jour 2: exploration de la Rome antique
Jour 2: exploration de la Rome antique

C'est sous un soleil de plomb que nous avons arpenté le Forum romain, ensemble de temples couverts de marbre, de basiliques et d'espaces publics animés. Ce n'est plus qu'un champ de ruines, impressionnantes mais mal signalées. Il faut un peu d'imagination pour se le représenter tel qu'il fut.

Jour 2: exploration de la Rome antique
Jour 2: exploration de la Rome antique
Jour 2: exploration de la Rome antique
Jour 2: exploration de la Rome antique

L'Arc de Triomphe, à Paris, serait, dit-on inspiré de l'arc de Titus.

Jour 2: exploration de la Rome antique

Le Palatin était jadis le quartier le plus huppé de la Rome Antique. C'est là que Romulus fonda Rome en 753 av J.C. On a fait un court passage au musée du Palatin qui renferme une collection d'objets. Mais nous avons surtout apprécié les jardins qui offrent une belle vue sur le forum et une fontaine !!!

Le Colisée en arrière plan

Le Colisée en arrière plan

Et dernière vue sur le Colisée avant d'aller faire une pause déjeuner.

Je suis fan !

Je suis fan !

Après midi moins culturelle dédiée au shopping dans les boutiques de la Via del Corso, immense avenue qui relie la Piazza Venezia à la Piazza del Popolo.

Jour 2: exploration de la Rome antique

On a beaucoup zigzagué car nous sommes allées admirer Rome dans la splendeur du couchant depuis la place du Quirinal. Le regard embrasse les toits jusqu'à la lointaine coupole de la basilique Saint Pierre.

Jour 2: exploration de la Rome antique

Pour finir cette belle journée, nous avons dégusté de délicieux sorbets chez Giolitti, la plus célèbre gelateria romaine. C'est vraiment TOPISSIME et plus aucune glace n'aura désormais la même saveur !!!

Jour 2: exploration de la Rome antique
Repost 0
Published by tribu mas - dans Italie
commenter cet article
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 15:08

Avant de rejoindre la Métropole pour quatre semaines de vacances, j'ai décidé de faire un stop surprise à Rome et d'y retrouver Fanny. On a bien failli ne pas passer la première nuit ensemble. Un problème technique a cloué l'avion de Fanny au sol. Elle a finalement réussi à atteindre Rome avec quatre heures de retard. C'est donc après minuit que nous avons découvert les ruelles de notre quartier et dégusté notre première glace italienne.

Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà

Rome envoûte dès les premiers instants. Même si le séjour est court, ses chefs-d'oeuvre, ses monuments, ses places et ses ruines majestueuses laissent un souvenir impérissable. Nous logions dans le centre historique, quartier compact qui donne à voir au visiteur, la Rome qu'il se languit de découvrir: places opulentes, palais ornés de fresques, ruelles pavées, cafés et bars élégants. On ne saurait évidemment manquer le Panthéon et la Piazza Novana mais on trouve aussi quantités de musées et églises. Une première journée placée sous le signe de la récupération et de l'acculturation à la dolce vita !

Nous avons eu un vrai coup de coeur pour la Piazza Novona qui serait la place la plus emblématique de Rome. Sa pièce maitresse est la fontaine des quatres fleuves, chef d'oeuvre de Bernin regardant vers la Chiesa di Sant'Agnese in Agone, très belle église de style baroque. Une atmosphère différente se dégage selon l'heure à laquelle on la traverse. 

Au petit matin

Au petit matin

Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà
Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà
Milieu de matinée

Milieu de matinée

Quelques façades originales croisées au gré de notre balade. 

Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà
Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà

On est vite tombé sous le charme des ruelles pittoresques et des places romantiques. Jolie architecture entre les voutes qui donnent envie d'aller voir ce qui se cache derrière et les maisons colorées dans des dégradés d'ocre et de brun. On dirait le Sud ?

Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà
Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà

Nous n'avons pas manqué le Panthéon. Bâti il y a 2000 ans, cet ancien temple transformé en église est le mieux conservé des édifices antiques de la ville. Si, de l'extérieur, sa masse grise accuse son âge, passé les portes, on ne peut qu'admirer sa gigantesque coupole. La lumière qui pénètre par l'oculus (le trou au centre de la coupole) accentue l'immensité de l'intérieur recouvert de marbre. 

Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà
16 colonnes de 13 mètres de haut soutiennent le portique monumental

16 colonnes de 13 mètres de haut soutiennent le portique monumental

C'est une demi sphère parfaite: son diamètre de 43,30 mètres est égal à sa hauteur intérieur. L'oculus central mesure 8,7 m de diamètre.
C'est une demi sphère parfaite: son diamètre de 43,30 mètres est égal à sa hauteur intérieur. L'oculus central mesure 8,7 m de diamètre.
C'est une demi sphère parfaite: son diamètre de 43,30 mètres est égal à sa hauteur intérieur. L'oculus central mesure 8,7 m de diamètre.

C'est une demi sphère parfaite: son diamètre de 43,30 mètres est égal à sa hauteur intérieur. L'oculus central mesure 8,7 m de diamètre.

Un petit stop à l'église Saint Ignazio di Loyola, église jésuite du XVII ièm siècle pour admirer la fresque en trompe l'oeil peinte sur le plafond par Andrea Pozzo.

Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà
Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà

Nous nous sommes un peu écartées du centre historique pour aller voir la célébrissime fontaine de Trévi qui est la plus grande et la plus célèbre fontaine de Rome.

Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà

Dur dur de se frayer une petite place pour lancer notre pièce par dessus l'épaule pour être assurée de revenir un jour dans la Ville Eternelle selon la tradition...

3000 € échoueraient en moyenne chaque jour dans le bassin et seraient reversés au secours catholique

3000 € échoueraient en moyenne chaque jour dans le bassin et seraient reversés au secours catholique

Dessinée en 1732 par Nicola Salvi, la fontaine représente Neptune, dieu de la mer, dans un char en forme de coquillage tiré par des tritons et deux chevaux marins, l'un docile et l'autre sauvage, symbolisant les humeurs de la mer.

Le char de Neptune

Le char de Neptune

Private joke

Private joke

Pour échapper à la foule, nous sommes allées prendre de la hauteur et admirer les toits de Rome en haut de Il Vittoriano.

Ciel nuageux en cette fin d'après midi

Ciel nuageux en cette fin d'après midi

Nous avons terminé notre journée par la dégustation d'une pizza première classe chez "Cantina et Cucina" resto typique situé dans notre rue à 50 mètres de notre appart.

Escapade romaine: du 23 au 28 juillet 2016 - Jour 1: le centre historique et au delà

Une première journée beaucoup plus dense que prévu....Marcher sur les pavés, cela use les souliers !!!!

Je me demande comment cette dame a pu faire....

Je me demande comment cette dame a pu faire....

Repost 0
Published by tribu mas - dans Italie
commenter cet article

Spéciale dédicace

Le week end dernier, c'étaient les premières Francofolies de Nouméa. Très belle programmation et bonne ambiance au centre Tjibaou.

Prochain concert Ben Harper aux Arènes de Paita fin septembre !

La bas si j'y suis..

Nouméa

Paris

Photos & vidéos


Pour plus d'images et des vidéos, suivez le lien Picasa !!!

Nos Blogs Préférés